June 25, 2024

5 joueurs de Clermont susceptibles de perturber les plans des Sharks

Leighton Koopman est un acteur.

The Sharks seront pleins de confiance face à une équipe de Clermont remplie de menaces à travers leur équipe lors de leur rencontre de samedi en demi-finale d’European Challenge Cup à Londres.

Outre la discipline et l’absence de penalties à expulser, le club de Durban devra également être solide devant le Twickenham Stoop (début à 1.30 pm) si ils veulent faire l’histoire en atteignant la finale. Nous examinons ici cinq joueurs de Clermont qui pourraient perturber les plans des Sharks ce week-end.

Le flyhalf de Clermont Anthony Belleau, photo d’AFP.
Anthony Belleau (volet de près)

Le joueur international français sera le principal organisateur de son équipe d’attaque. Il sera plein de confiance après avoir contribué à démanteler le Stade Francais dans le Top14. Il inscrivit un try, a réalisé un certain nombre de conversions et a marqué un penalty pour un total de 16 points.

Belleau représente une menace pour les Sharks depuis presque toutes les positions où il peut attaquer, mais il n’hésite pas à prendre le ballon à la ligne afin de créer des espaces pour les backs à l’extérieur.

Alivereti Raka de Clermont. | AFP
Raka Alivereti (wing)

Grâce à sa vitesse et sa puissance, il sera une menace pour les défendeurs du côté de Durban, tant au fond qu’en avant. Après avoir marqué un hat-trick de tentatives lors de son dernier match, Raka souhaite reproduire ses exploits.

Comme n’importe quel Fidjien, il est à la recherche d’un espace quand il y a de la place pour s’échapper, et il aime s’élancer sur son pied droit. Toutefois, à proximité, il exploite son pouvoir pour s’échapper par tacles afin de franchir la ligne de défense. Il devrait maintenir les Sharks à l’affût de ses courts runs autour des rucks.

Bautista Delguy de Clermont. | AFP
Bautista Delguy à l’arrière

La plupart des Sharks joueurs seraient familiers avec le wing argentin inattendu et rapide. Ils ont eu affaire à lui en SuperRugby et à l’échelle internationale, donc ils seront conscients qu’il est un autre joueur à surveiller avec sa vitesse et sa cadence.

Il est également solide sous les coups de pied élevés et sera en mesure de rivaliser avec des joueurs tels que Werner Kok et Makazole Mapimpi, s’il est celui qui chassait les coups de box de Belleau et de son scrumhalf.

Etienne Fourcade de Clermont. | AFP
Étienne Fourcade, un catcheur.

Un lanceur de ligne précis et un scrummager puissant, le Clermont No 2 joue un rôle essentiel dans le pack des avants.

Eben Etzebeth et ses coéquipiers auront examiné attentivement ses lancers de ligne et sa manière de travailler à partir des mauls et des lancers pour obtenir son côté sur le front. Il est probable que Fourcade soit également utilisé comme missile à distance lorsque son équipe cherche à s’emparer de la défense des Sharks sur la tryline.

Marcos Kremer de Clermont. | AFP
Marcos Kremer (léger en avant)

De temps en temps, il est considéré comme une carte blanche à marcher, tandis que d’autres fois, le hardi argentin est un véritable bouleversement physique.

Bien sûr, les Durbanites espèrent que c’est le précédent. Il est indéniable qu’il essaiera de se mettre sous le charme d’Etzébeth et de sa société, mais ils seront capables de le gérer. Toutefois, une fois qu’il commence à avancer avec ses runs et joue au ruck, il sera difficile de stopper Kremer de faire des razzias.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *